7 cas rares de pathologie du sommeil...

Magazine GEO-SCIENCES HORS SERIE "Le sommeil et les rêves" fèv-mars 2018



L'insomnie paradoxale

Les personnes atteintes de cette maladie perdent la capacité de ressentir leur sommeil. les scientifiques ne connaissent pas la ou les causes de cette perception erronée. Il n'existe pas de traitements efficaces à 100%.

Exemple : En Lettonie, une femme de 5O ans , raconte qu'elle reste complètement éveillée la nuit et qu'aucun somnifère ne fait d'effet. Elle se rend à l'hôpital. les médecins posent des électrodes sur son cuir chevelu pour capter l'activité électrique du cerveau. Au matin, le protocole montre que cette personne a dormi 7 heures d'affilée. Pour la patience, c'est un choc : elle a comme d'habitude l'impression d'être resté éveillée toute la nuit.


Sexsomnie

Variante du somnambulisme, les scientifiques constatèrent que ce trouble se différencie du somnambulisme classique dans la mesure où il implique une autre personne dans l'acte sexuel en état de sommeil.


Syndrome de Kleine-Levin

Maladie extrêmement rare, elle se manifeste par des périodes de sommeil très importantes qui peuvent aller jusqu'à 20heures par jour sur un longue période de temps, plusieurs semaines. les chercheurs supposent qu'elle est déclenchée par une anomalie génétique ou immunitaire, causant probablement une perturbation du métabolisme cérébral. Et il n'existe aucun médicament permettant de traiter cette maladie. L'expérience montre cependant que ce syndrome disparaît au bout de 8 à 14 ans.

Exemple : Une jeune femme de 14ans dort plus de 20 heures par jour, des semaines durant pendant ses périodes de crise. Elle ne peut plus aller à l'école et dans la mesure où son existence est réduite aux 2 besoins humains essentiels, le sommeil et la nourriture, elle a pris énormément de poids.


Encéphalopathie qui touche le thalamus

Cette maladie touche environ 1 personne sur 33 millions. Les personne touchées perdent brutalement la capacité de trouver un sommeil reposant. Et au bout de plusieurs mois, cette torture de rester éveillés en permanence, ils sombrent d'épuisement dans un état d'apathie.

Les chercheurs ont découverts que cette affection touchée le thalamus, qui joue un rôle essentiel dans l'endormissement. les lésions du thalamus cause alors un état d'alerte permanent accompagné d'un pouls élevé, de fortes sueurs et d'un état de confusion mentale.


Narcolepsie

Les personnes sujettes à cette maladie sont parfois saisies d'une envie de dormir si irrépressible qu'elles en tombent à terre. La plupart se sentent très fatiguées toute la journée et beaucoup sont victimes de cataplexie (accès soudain de faiblesse musculaire).


La parasomnie boulimique

Les patients touchés par ce syndrome, qui s'apparente au somnambulisme, quittent leur lit pendant leur sommeil pour chercher de la nourriture de manière compulsive. Au hasard, ils dévorent tout ce qui est à leur portée. Mais au matin, ils ne se souviennent pas de leurs crises de boulimie nocturnes.


La paralysie du sommeil

C'est un état entre rêve et veille. Ce phénomène survient pendant le sommeil paradoxal, une phase riche en rêves et pendant laquelle nos muscles sont presque paralysés. Si un individu reprend conscience pendant ce stade du sommeil, des bribes de rêves naissent alors dans son cerveau; des images mais parfois des bruits, des odeurs qu'il prend pour réels.

0 comments