Citations sur les rêves


1. « L’inconscient a souvent l’humour de proposer la grandeur là où nous ne voyons que petitesse ou insignifiance » Pierre Trigano


2. « Le rêve est la voie royale d’accès à l’inconscient » Sigmund Freud


3. « Votre vision devient claire lorsque vous pouvez regarder dans votre coeur. Celui qui regarde à l’extérieur de soi ne fait que rêver, celui qui regarde en soi se réveille » Carl Gustav Jung


4. « Le rêve si on suit l’enseignement de Jung est un véritable travail de guérison » Pierre Trigano


5. « …il nous faut chercher dans le rêve ce qui guérit, même si c’est le pire des cauchemars » Pierre Trigano


6. « Le rêve est une série d’images en apparence contradictoires et absurdes, mais il renferme un matériel de pensées qui, une fois traduit, se présente avec un sens clair » Carl Gustav Jung


7. « Le soi envoie au moi individuel les rêves pour le guider. Au niveau collectif, les contes jouent le même rôle » Agnès Vincent


8. « Il existe en chacune de nous une puissance de vie qui cherche à nous guérir, à créer l’harmonie dans nos vies. S’exprimant par l’intermédiaire de nos rêves, c’est ce guérisseur intérieur, le véritable analyste » Pierre Trigano


9. « Les rêves sont la littérature du sommeil » Jean Cocteau


10. « Les rêves ont été créés pour qu’on ne s’ennuie pas pendant le sommeil » Francis Blanche


11. «Un rêve non interprété est comme une lettre non lue » Talmud


12. « Ce que l’on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l’extérieur comme un destin » Carl Gustav Jung


14. « L’homme mérite qu’il se soucie de lui-même car il porte dans son âme les germes de son devenir » Carl Gustav Jung


15. « Ce à quoi vous résistez, persiste » Carl Gustav Jung


16. « En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu’il nous voit bien différent de ce que nous croyons être. » Carl Gustav Jung


17. « ..même un songe insensé en apparence est, en fait, bourré de sens….au fond, il ne parle que des choses sérieuses et de la plus grande importance ». Carl Gustav Jung


18. « Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant

D’une femme inconnue, et que j’aime, et qui m’aime,

Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même

Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend » Verlaine


19. « Quiconque a parcouru le processus de l’assimilation de l’inconscient de façon quelque peu complète ne pourra nier le fait qu’il s’en est trouvé touché et modifié au plus profond de lui-même » Jung Dialectique du moi et de l’inconscient


20. « L’éclair de la compréhension qui vient illuminer l’absurdité apparente d’un rêve et de sa fantasmagorie fait parfois sursauter l’analysé dans son fauteuil « eurêka ! j’ai trouvé » est un moment intense d’émotion » Carl Gustav Jung


21. » …en cherchant et en découvrant la signification d’un rêve, on trouve un emboîtement entre un rationnel conscient et un inconnu irrationnel chargé d’émotivité ». Jung Dialectique du moi et de l’inconscient


22. Pourquoi l’être s’individualise ? Cela est-il souhaitable ? « C’est absolument indispensable, pour l’excellente raison que sans sa différenciation, que sans son individualisation, l’être demeure dans une condition de mélange et de confusion avec autrui ; dans cet état, il accomplit des actions qui le placent en désaccord et en conflit avec lui-même ». Jung, Dialectique du moi et de l’inconscient


23. « Toutes ces démarches de pensée présupposent qu’on ait au moins reconnu que rien n’est aussi lourd à supporter que soi-même » Jung Dialectique du moi et de l’inconscient


24. « Tu cherchais le fardeau le plus lourd, c’est alors que tu t’es trouvé toi-même » Nietzsche


25. Le centre de la personnalité est le Soi, ce « Dieu en nous »


26. « C’est de lui.. (le Soi)..que semble jaillir, depuis ses premiers débuts toute notre vie psychique et c’est vers lui que semblent tendre tous les buts suprêmes et derniers d’une vie ». Jung Dialectique du moi et de l’inconscient



27. « L’humanité dans sa part la plus considérable en est encore, psychologiquement parlant, à un état d’enfance. Cette étape du développement, capitale, certes, ne doit pas être escamotée. L’immense majorité des hommes ont de nos jours encore besoin d’autorité, de directives, de lois. Cela il ne faut pas l’oublier.». Jung Dialectique du moi et de l’inconscient

© 2019 by Kwaeli